contrelaxenophobie

Dehors les Gitans !

In Analyses on août 23, 2010 at 22:28

« Les gitans ? Les tanges ? Les Roms ? Les Gens du voyage ? Des parasites ! Des nuisibles ! Sarko y fait s’ki fo ! Ouste les romanos ! »

C’est vrai que les gitans n’ont pas la côte. Et ça date pas d’aujourd’hui. Sans tomber dans la démago ou le cliché parano, juste ces dernières décennies, genre 39/45, au 20ème siècle et pour ceux qui ont la mémoire courte, sachez que l’État français a concentré, déporté, raflé, interné les nomades, pour la majorité d’entre eux français depuis plusieurs générations et, qui plus est, d’une façon plus que zélée, juste pour plaire à l’occupant.

Aujourd’hui au 21ème siècle ça continue : schémas départementaux relatifs à l’accueil des Gens du voyage dénoncés, annulés, stoppés, villages d’insertion surveillés (gardés), chasse aux tsiganes officiellement ouverte depuis juillet 2010, avec obligation de rendement : 300 camps de Roms/Gens du voyage doivent être démantelés selon les ordres du président Sarkozy – dans des communes hors-la-loi faute d’avoir une aire d’accueil pour les nomades.

Une épuration ethno-sociale ? Une chasse aux indésirables ancestraux ? Un contrefeu pour faire oublier pendant la période estivale les autres « affaires brûlantes » liés au pouvoir en place (Bettencourt, les retraites, Woerth, …), d’où le zélé « Hortefeux » (sans jeu de mots) pour solutionner la question « gitane»?

À moins que les campagnes électorales ne soient déjà commencées. Là, on annonce les couleurs : la droite fait ses commissions dans l’extrême droite, la gauche s’intéresse enfin aux conditions des Gens du voyages, de temps en temps à celle des roms, et les Verts, verts de honte… chacun se positionnant histoire d’être devant les feux de la rampe.

On n’y crois pas.

« je possède une grosse cylindrée. Suis-je suspect ? »

Depuis le maréchal Pétain, depuis la fin de la seconde guerre mondiale – mai 1945 – sauf pour les nomades gitans/français pour la plupart – rappelons-le – libérés des camps de concentration/internement en juin 1946, date à laquelle on a qu’il était bon de libérer les « nomades », rien n’a vraiment changé : il faut qu’en période de crise  quelqu’un paye l’addition. Il y a eu les protestants, les juifs, les sarrasins, les gitans, encore les juifs, les sarrasins devenus « arabes », les gitans, encore les juifs et les gitans. Maintenant, c’est les Gens du voyage, les Roms, les français d’origine étrangère (un peu sarrasins), mode oblige.

Dans l’inconscient collectif ce sont « ces gens là » qui foutent la merde, qui, toujours dans cette mélasse culturelle populo-colonialiste, sont désignés ethniquement et originellement, délinquants et fouteurs de merde. Normal, « c’est pas des gens comme nous, c’est pas des gens civilisés » entendrons-nous. Coupable donc des maux les plus vils.

L’affaire Dreyffus jouée et rejouée sans cesse… Toujours à l’affiche. Depuis, ça se bouscule au portillon de la grande France celtogoth-judéo-chrétienne propre : les leaders ne manquent pas. Les idées non plus, jamais de pénurie de ce coté là.

Un retour en arrière ? Faut-il cloner Jeanne d’Arc ? Faut-il réveiller le Django Reinhardt qui sommeille au fond de chacun d’entre-nous ?

C’est que ça dérape grave.

Où est passé le pays des droits de l’homme, des libertés et de l’égalité (sauf pour les gitans qui bénéficient en France d’un traitement administratif et social discriminatoire) ? Ou est passé le pays de la fraternité (sauf pour les gitans que personne ne veut comme voisin, comme riverain) ?

Ce qui est sur, c’est qu’on glisse de plus en plus.

– Obligation pour les Gens du voyage de se soumettre à un contrôle judiciaire ? C’est déjà fait grâce à la législation du carnet de circulation, digne héritier du carnet anthropométrique, obligatoire pour les «nomades français ».

– Obligation de démontrer sa citoyenneté quand on est nomade ? Déjà fait aussi : il faut être « rattaché » à une commune depuis au moins 3 ans quand on est nomade pour pouvoir jouir de ses droits civiques.

À qui le tour ?

Suspension de la nationalité française ? Nationalité française « à point » comme le permis de conduire avec obligation de stage pour récupérer un ou deux points, histoire de pas être trop en marge? Chasse au chomeurs, au RSAïstes (anciens RMIstes) ? Ça ressemble à une campagne électorale de je ne sais quel candidat. (À moins que cela ne soit…) Mais bien sûr, on est en période de crise. Tout s’explique.

De foie pour certains, de rire pour d’autres, la crise n’est pas forcément la même pour tous le monde et ne possède pas forcément la même intensité de douleur. Certains y perdent leur dignité, leur humanité, leurs enfants, leurs domicile, leurs espoirs, d’autres y gagnent leur notoriété, la popularité, des voix électorales, un train de vie certain.

Certains y voient même un début d’une nouvelle solution « finale » bénéfique contre ceux qui, selon eux, parasitent la France. Moi j’y vois du marron, couleur des idées politiques d’aujourd’hui, j’y vois des mouches à merde porteuses d’un non avenir pour nous les citoyens-voyageurs, Gens du voyage, gitans de France.

Allons enfants de la Patrie….

Gabi Jimenez

Désigné parasite de la société française.

Publicités
  1. Hier , nous étions tous des  » Juifs – Allemands  » !
    Aujourd’hui nous sommes tous des  » Rroms – Gitans  » !

    Denis  » Django  » Wildenstein

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :