contrelaxenophobie

Roland Denis : pourquoi je fais la grève de la faim contre l’État raciste et xénophobe

In Uncategorized on octobre 4, 2010 at 02:47
Ci-dessous la lettre de Roland Denis, de Nevers, en grève de la faim, depuis le 27 septembre, en renfort du mouvement engagé le 13 septembre, par Nancy Bernad, de Saint-Etienne, contre la politique raciste envers les Roms de Nicolas Sarkozy. Rappelons que Nancy Bernad a été hospitalisée hier, à l’approche de son vingtième jour de jeûne.

Mes parents et grands parents ont été les victimes d’un État fasciste, arrêtés par les gendarmes français, remis à la Gestapo pour interrogatoires accompagnés de tortures, et déportés au Strutoff, à Dachau et à Ravensbruck.

Jamais je n’aurais imaginé revoir un tel régime en France, régime fasciste, raciste et xénophobe. Je suis fier de ce qu’ont accompli mes parents en luttant contre ces nazis, et jamais on ne me fera taire et je serai toujours présent pour défendre jusqu’au bout, s’il le faut, les droits des citoyens, et plus particulièrement en ce moment précis ceux de la communauté Rom qui vit au pays des droits de l’homme. Je me dresserai toujours contre ces maffieux  racistes qui sont encore au pouvoir et donnent au monde entier une bien triste image du peuple Français.

C’est pourquoi j’ai décidé d’adhérer au combat que mène  Nancy Bernad pour le respect des lois et contre l’expulsion illégale de la communauté Room  en me joignant à elle et en participant à cette grève de la faim à compter du 27 septembre 2010. Je suis persuadé que si nous ne bougeons pas, demain, on expulsera d’autres catégories d’individus comme les handicapés, les noirs, les maghrébins, les malades mentaux ou encore les cas sociaux.

Je souhaite que le plus de monde possible puisse participer en envoyant des encouragements à cette Grande Dame qu’est Nancy Bernad, et je vous en remercie d’avance.

Roland

Par Roland Denis, jeudi 30 septembre 2010, à 17:56, texte publié sur Facebook. « Article étrangement disparu de Facebook, je le retranscris et ferai de même à chaque fois s’il le faut », précise Roland Denis…  Sans commentaire.

Morceaux choisis de l’interview de Nancy Bernad par Le Progrès :

« Les droits de l’homme et du citoyen sont bafoués, et ces lois signent l’arrêt de mort de la communauté. Or, je refuse d’être complice d’un système d’État raciste et xénophobe  »

« J’ai milité dans diverses associations auparavant. Mais on y parle beaucoup et on ne fait pas grand-chose. Moi, au moins, je suis dans le concret, pas dans les bla-bla. »

« Avant de débuter cette grève, j’avais écrit à sept associations humanitaires pour les informer de ma démarche. Seule l’une, La voix des Rroms, a pris contact avec moi. J’ai aussi écrit au président de la République, lui indiquant que je remettais ma vie entre ses mains. Je n’ai pas eu de réponse « .

Le souhait de Nancy, « l’abrogation de ces lois. Je suis déterminée, j’irai jusqu’au bout. »

« Mais je commence à avoir des vertiges, le moindre effort devient pénible. »

[Source : lepost]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :