contrelaxenophobie

Montreuil, chroniques deux et trois.

In Uncategorized on janvier 18, 2011 at 21:43

Résumé des épisodes précédents :

Les familles de la rue de Rosny sont persécutés d’un côté par la préfecture distribution en décembre d’OQTF, puis en janvier passage pour vérifier la légalité du séjours de ceux qui sont sur place. Ils ne reste que sept familles. Puis par les agents de la tranquillité publique de Montreuil : Porte fracassées. Ils leurs disent qu’ils ont trois jours pour partir. Ils sont convoqués au tribunal le 28 janvier.

Sur ce, la mairie semble s’émouvoir des pratiques qui lui sont relatées et qui sont connues notoirement, elle « tape sur les doigt de leurs agents de sécurité » et va jusqu’à se défendre  « d’avoir fait le référé expulsion du terrain, avec convocation au TGI de Bobigny le 28/01/2011… » Pour finalement annoncer qu’elle levait son référé contre le campement du haut de la rue de Rosny! »

Voilà comment commençait la chronique deux… mais le bonne nouvelle est de courte durée. Voir chronique trois

Le lundi lors d’une réunion au sommet avec C.Reznic  pour ce campement à été décidé que le terrain devrait être « nettoyé » par la mairie des ordures qui  se sont accumulées depuis des années. Comme d’habitude, aucun ramassage  des ordures pour les campements de Rroms. Cela devrait couter à la mairie 50 000 euros pour nettoyer…(qu’ils disent)

Les baraques ne seront pas détruites, juste le terrain nettoyé des ordures accumulées par manque d’intervention volontaire de pose de bennes par la commune .

Tous cela après que jeudi la police ait relevé toutes les identités , et soient venus faire la, distribution   » cadeau OQTF » , le temps de les rédiger… , toutes pré-rédigées donc illégales , car ne tiennent pas compte de chaque situation, et son établies sans enquête sociale.

De toute façon beaucoup d’argent et d’humiliation pour rien…ils reviennent leur OQTF tamponnée à la frontière : mais la politique du chiffre …

Le préfet Lambert de son coté par ce harcèlement reste très « dissuasif » , il ne restait hier que peu de Rroms.

Donc la mairie irait dans le sens de l’apaisement : les quelques familles qui ne sont pas parties pourraient rester sur ce terrain du C.Général, donné à la mairie pour des ateliers du tramway en 2014.

Oui mais Chronique 3 : On prend les mêmes et on continue… La Mairie ne retire pas sa

plainte!

Les Rroms sont priés de déguerpir! Dans l’ambiance pré LOPPSI: le coup de pied est plus rapide le 28 TGI DE BOBIGNY pour le référé d’expulsion.

Le 20 décembre dernier, ils ont reçu une assignation au tribunal de grande instance de Bobigny pour occupation illégale du terrain après une plainte de la mairie de Montreuil, l’audience en référé doit se tenir le 28 janvier.

Une procédure d’expulsion que l’article 32 ter A rendra plus expéditive

réduisant les délais et se passant du juge pour ordonner l’évacuation.

voir l’article dans MEDIAPART : page 4/ pour les Rroms de MONTREUIL.

Copie de l’assignation. Sans commentaire ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :