contrelaxenophobie

La mairie de Paris engage une procédure d’expulsion contre la maison des Rroms

In Uncategorized on janvier 24, 2011 at 14:29

Le 7 décembre nous avons publié la Lettre aux voisins de La Baraka, cette maison ouverte sous la neige afin que les familles de Montreuil à la rue puisse enfin avoir un toit sur la tête… (voir article en archives décembre-novembre-octobre).

L’ouverture c’est bien passée, et les familles ont aménagé avec leur faible moyen des « Baraka » dans la partie la plus neuve et donc sans danger de péril – déclaré par l’architecte de la préfecture.

Après des remise en route de l’eau et de l’électricité suscitant quelques travaux effectués par des soutiens, c’est en concertation avec le responsable au SDF de la ville de Paris, que finalement la mairie a fait elle-même quelques travaux: condamnation de la maison dite en péril, remise en service de toilettes extérieurs et pose d’évier sous le préau. Suite à ces relations « de bon sens », le collectif a demandé à être reçu par la mairie de Paris afin de lui soumettre des projets a venir, notamment celui d’un centre culturel Rromani dans un hangar de la maison des Rroms et de discuter de la pérennité de ce lieu d’utilité public.

La veille du rendez-vous, les habitants recevaient la visite d’un huissier venant leur stipuler qu’une procédure d’expulsion allait être entamée.

A cette réunion étaient présents quatre membres du collectif ainsi qu’un représentant du cabinet du maire du vingtième, deux de la mairie de Paris, chacun en charge de l’exclusion de solidarité et des familles ainsi que le fonctionnaire chargé des SDF de Paris.

Florent Gueguen, conseiller technique chargé de l’insertion professionnelle, la lutte contre l’exclusion et la protection de l’enfance a commencé la réunion en revendiquant le travail de la mairie de Paris quant à la mise à l’abris des Rroms, et la tolérance de celle-ci envers les campements et les occupations… surtout en période d’hiver. Soulignant que l’hébergement n’était pas du ressort de la municipalité et que l’état manquant à ces devoirs, pire persécutait cette population, il était conséquent de les «  protéger de l’action de l’état ».

Oui mais, la « doctrine de la mairie », tels étaient les termes, ne tolère pas les occupations illégales ! Et que si aucunes mesures ne seraient prise durant la période hivernale, une procédure allait être engagée afin d’expulser les familles au 31 mars!

Aucune discussion n’a pu être entamée avec ces interlocuteurs sur l’établissement d’un bail précaire d’occupation tant que les lieux ne sont pas affecté à d’autres usages. La mairie du 20ème aurait un projet espace vert et déjà reçu les financements à cet effet, mais aucune date n’a été posée pour le début des travaux.

Mais alors, qu’elle protection assurera la mairie de Paris à ces familles à partir du 31 mars, ou de la fin de la procédure d’expulsion?

Aucune solution n’a été apportée a cette question, si ce n’est en des termes lacunaires: «  un hébergement temporaire, peut-être une ou deux nuits d’hôtel, qui seront refusées, nous le savons bien, parce que les familles ne peuvent cuisiner dans les chambres d’hôtel ».

Et voilà la mairie de Paris se plaindre que cette population les mettaient dans une situation «  merdique » et que « pourquoi c’était toujours sur les mairies de gauche que cela retombait ? »

Ainsi, la protection de l’enfance ne fonctionnerait qu’en hiver, et la tolérance, comme son nom l’indique a des limites, ici temporelle… Comme si remettre à la rue enfants bébés et adultes n’étaient pas un problème en soi. Non, le « problème » c’est que ces familles existent sur leur territoire.

Collectif contre la xénophobie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :